play audio Interview de Jöelle Lacoste : Chambres dhôtes AU SOLEIL MONGOL

En septembre, je suis parti interviewer Joëlle et découvrir son « hôtel de nature » ‘Au soleil Mongol’. Joëlle vous accueille dans des Yourtes typiques, magnifiques en couleurs et dans une ambiance chaleureuse. Les yourtes Au soleil Mongol vous feront voyager au coeur des habitations Mongoles sans quitter la France, à Sorède dans les Pyrénées Orientales.

L’interview a été filmé, mais ma vieille caméra est bonne pour être changée !  J’ai donc décidé de partager l’interview qu’en audio. Voici 2 photos pour le plaisir icon smile Interview de Jöelle Lacoste : Chambres dhôtes AU SOLEIL MONGOL

Yourte au soleil mongol exterieur Interview de Jöelle Lacoste : Chambres dhôtes AU SOLEIL MONGOL

prise de vue interview au soleil mongol Interview de Jöelle Lacoste : Chambres dhôtes AU SOLEIL MONGOL

 

Interview du 8 septembre 2012

Loïc : Bonjour ! Ici Loïc Tortelier du blog «Comment devenir indépendant ?».
Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’être accueilli par Joëlle.
Joëlle, pouvez-vous vous présenter et présenter votre travail ?

Joëlle : Alors, je m’appelle Joëlle.
Mon travail, c’est louer des chambres insolites, dans un endroit insolite également.

Loïc : Qui se trouve où ?

Joëlle : Qui se trouve à Sorède, près d’Argelès sur mer et Coulioure.

Loïc : D’accord, donc près d’Argelès. Ok.
Votre travail consiste en quoi ?

Joëlle : Alors, moi je suis propriétaire du lieu.

Loïc : D’accord.

Joëlle : Et mon travail c’est d’exploiter cet hôtel de nature.

Loïc : D’accord, vous appelez ça un Hôtel de Nature ?

Joëlle : Absolument.

Loïc : Pourquoi ?

Joëlle : Parce que j’en ai fait des Yourtes de charme.

Loïc : Oui.

Joëlle : Puisque comme vous avez pu le voir, les yourtes sont quand même super bien décorées.

Loïc : Très jolies.

Joëlle : Avec leur salle de bains intégralement privative.

Loïc : hmm.

Joëlle : Chacune a un petit coin terrasse privatif et toutes les prestations : déjeuner sur place, service sur place, en terrasse ou en salle.

Loïc : oui.

Joëlle : Également, je fais des tables d’hôte .

Loïc : D’accord.

Joëlle : Voilà.

Loïc : Ok, heu… Qu’est-ce qui vous a poussée à cette activité ?

Joëlle : Ce qui m’a poussée à cette activité, c’est qu’un jour j’ai voulu changer complètement de vie.

Loïc : D’accord. Vous faisiez quoi ?

Joëlle : Je travaillais dans des casinos de jeux.

Loïc : D’accord.

Joëlle : J’avais cette propriété dont je louais déjà un gite et j’ai voulu changer de métier pour des raisons personnelles et familiales…

Loïc : Oui.

Joëlle : Heu.. J’ai voulu, enfin je voulais monter quelque chose d’autre à côté, à proximité.
Je ne pouvais pas construire en dur car c’était un site qui était protégé, j’ai recherché une autre solution.
Au départ, c’était plutôt trouver une chambre sympa dans un jardin.

Loïc : D’accord.

Joëlle : En vue de faire des chambres d’hôtes.

Loïc : Ok.

Joëlle : Et en regardant plusieurs magazines, etc…
J’ai sélectionné la Yourte qui était un coup de coeur.

Loïc : D’accord, donc sur un coup de coeur.

Joëlle : Voilà.

Loïc : Très bien.
Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées quand vous avez lancé votre activité ?

Joëlle : Aucune.

Loïc : Vraiment aucune ?

Joëlle : Que du bon !
Alors j’ai fait ma première yourte. Au départ, ce n’était pas pour l’exploiter.
C’était plutôt pour la famille, quand ils avaient envie de venir, se retrouver dans la forêt , etc… Pour avoir une chambre qui sortait de l’ordinaire a leur proposer. C’était plutôt à la demande des clients du gîte. En apercevant la Yourte dans la forêt à l’occasion de leur promenades, ils m’ont un petit peu poussée à l’exploiter.

Loïc : D’accord, du coup vous avez eu de plus en plus envie de l’exploiter. Installer une deuxième Yourte, une troisième, etc…

Joëlle : J’ai pas fait cela comme ça ! J’ai d’abord fait venir le Maire du village et lui ai demandé une autorisation.

Loïc : D’accord.

Joëlle : Puis c’est le Maire qui m’a poussée à en faire d’autres.
Puisqu’il a trouvé ça tellement génial, il a dit :  » Il faut en faire d’autres c’est super ! ».

Loïc : Ça c’est vraiment super ! C’est une bonne surprise.

Joëlle : Ensuite, il y a eu toutes les autorisations. Donc je n’ai rencontré aucun problème.

Loïc : Aucun problème ? Même pour vous faire connaître ?

Joëlle : Ben non, parce que dès que j’ai commencé à mettre ma première annonce à l’office du tourisme de Sorède, c’était au mois de mai, il y a trois ans de ça, cela a marché de suite. J’ai vite été au complet.

Loïc : D’accord et depuis vous passez toujours par l’office du tourisme ou par d’autres moyens de communication ?

Joëlle : J’ai l’office du tourisme, je suis labellisée par les Gîtes de France.

Loïc : Les Gîtes de France oui.

Joëlle : Voilà. Ensuite je suis partenaire avec les coffrets SmartBox.

Loïc : Ah oui ! Les coffrets SmartBox. Très bien !

Joëlle : Après, étant donné que je suis sollicitée avec les gens qui reviennent, et  le bouche à oreille qui fonctionne bien,
il y a beaucoup de gens du coin, beaucoup de gens de Barcelone ici, beaucoup d’Espagnols. Des gens de Bordeaux , de Toulouse.

Loïc : Oui beaucoup de gens du sud et de l’Espagne.

Joëlle : Voilà. Après, j’ai été médiatisée par Radio France Roussillon.
Je suis passée pour « Une femme exceptionnelle ( l’émission ) qui a créé quelque chose qui sortait de l’ordinaire dans la région.

Loïc : Super !

Joëlle : Ensuite parmis les quotidiens, les journaux locaux.  Les magasines Midi-Libre, L’indépendant, Vent sud également et puis j’ai fait un reportage pour Capital ( Émission de la Chaîne de télévision M6 ) avec Thomas Sotto qui est venu ici.

Loïc : Super ! Et pour finir, est-ce que vous pouvez donner deux conseils pour aider les personnes qui souhaitent devenir indépendantes et monter leur activité, à démarrer ?

Joëlle : Déjà, il faut avoir l’endroit. Il faut trouver un lieu vraiment exceptionnel parce qu’on ne met pas des yourtes partout et n’importe comment.
Surtout pas dans un camping , mélangé avec d’autres tentes , etc… Moi je pense que les Yourtes doivent être isolées.

Loïc : Oui, il faut avoir un bon cadre.

Joëlle : Oui, voilà un bon cadre, une bon lieu et ensuite je pense qu’il faut avoir une passion. Si c’est par but commercial, je pense que la personne peut se lasser très vite.

Loïc : Oui, donc ça, c’est très important ! Joëlle nous dit la passion, et c’est quelque chose que j’ai déjà dit sur mon blog et je pense que c’est vraiment un point clé pour devenir indépendant.
La passion.

Joëlle : Absolument, parce que l’on ne compte pas les heures. Moi, j’ai toujours envie d’améliorer, de rajouter des choses, de faire des trucs encore plus insolites.
Je veux rajouter des bains suédois en forme de tonneaux et puis pas plus tard qu’hier, j’ai trouvé aussi une pièce à sauna mais c’est dans un très grand tonneaux. Ca dans la nature ce serait super sympa !

Loïc : Ah oui c’est sûr !
Bon ben super ! Je vous remercie pour votre accueil et je vous souhaite toute la réussite et le bien-être dans votre lieu et pour votre activité.
Je dis au revoir aux spectateurs du blog comment devenir indépendant et à bientôt sur notre blog.

Joëlle : Au revoir.

Découvrez plus d’informations sur le lieu et les yourtes « Au soleil Mongol » : http://www.gites-de-france.com/location-vacances-Sorede-Yourte-Au-Soleil-Mongol-66G219605.html